A Paris, un cortège de tête animé veut repolitiser la Marche des fiertés

Comme lors de la manifestation du 1er mai où un cortege ne se reconnaissant pas dans les slogans officiels des syndicats setait forme les participants denonçaient lorganisation de la Pride 2018 Dans son appel a le collectif rappelait ses buts : « Lutter contre les multiples politiques homonationalistes et racistes dont le discours officiel de la Marche des fiertes se fait le relais »

« Ah donc vous voyez les couleurs »

Camille L membre du CLAQ (Comite de liberation et dautonomie queer collectif feministe transpedebigouine insurrectionnel qui a pour objectif de toutes les oppressions) explique la presence de son groupe par le besoin de position contre le retrecissement des politiques pour comme en 2017 la presence de La Republique en marche dans le defile « On parle de PMA [procreation medicale assistee] de droits des trans mais les organisateurs de la Pride ne veulent pas dans un rapport de force contre le gouvernement » Il denonce la tentative de recuperation du mouvement par la majorite avec lAssemblee nationale pavoisee aux couleurs arcenciel

« Les lesbiennes qui portent le foulard : qui en parle »

A propos du cortege mene par les « LGBT racisees » Florence (Les Irrecuperables) affirme que ce sont eux qui sont invisibles : « Elles et ils ont pris la tête de cortege parce que personne ne leur donne la parole : ils lont prise et on les soutient » Elle affirme que la forme absolue de lhomophobie consiste a quil ny a pas de LGBT noirs musulmans ou arabes :

« Elles et eux subissent lhomophobie et le racisme vivent deux discriminations Moi lesbienne et blanche je peux un travail Cest plus dur quand on vit le racisme systemique et quen plus on est lesbienne Les lesbiennes musulmanes : qui en parle

On ne veut pas les pourtant elles existent et subissent de nombreuses discriminations »

Olivia de lassociation FierEs revient sur les raisons de cette action destinee a denoncer la depolitisation de la Marche des fiertes la presence de marques comme Tinder ou Mastercard et le « pinkwashing dont se rend complice linterLGBT » denonçant elle aussi le mot dordre des Gay Games sans la PMA sans slogans contre le sida On veut « la Pride antiraciste anticapitaliste feministe on veut lui rendre sa dimension politique »

Au niveau de la statue de Jeanne dArc place des Pyramides le cortege de tête sest arrête et a fait face au cortege officiel lui lançant des slogans tels que « Pas de pinkwashing dans nos fiertes » provoquant une certaine incomprehension des participants venus pour lambiance festive du reste de la Marche de fiertes La halte sest prolongee quelques instants : un incident sest produit lorsquun participant a colle un autocollant sur la statue et a ete brievement interpelle

Quelques minutes plus tard une partie du cortege sest eclipsee pour assister aux debuts du match entre les Bleus et lequipe dArgentine Pendant ce temps le defile continuait rejoignant la place de la Republique en remontant la rue de Rivoli le boulevard de Sebastopol puis le boulevard SaintMartin

Publicités

Tennis Shop : Babolat célèbre la Decima de Rafael Nadal #Babolat #Decima #Nadal #RG18 #RolandGarros

Pour calabrer le dixia¨me titre de Rafael Nadal a Roland Garros Babolat prasente une version spaciale de la Pure Aero lune des raquettes les plus populaires du tennis Appelae cette raquette a la maªme tra¨s bonne jouabilita que la Pure Aero classique avec sa combinaison saduisante entre vitesse effets et puissance Dotae de la technologie FSI Spin cette raquette possa¨de de plus grands espaces entre les travers pour plus de mordant (effets garantis) Cette raquette prasente un nouveau design attrayant avec des datails spaciaux tels que le logo de Roland Garros ou encore les dates de chacune des victoires de Rafa Dacouvrezla en photo sur Tennis Warehouse EuropeRolandGarros 2017 Éric Babolat Rafa Nadal et la Decima

Fin de la trêve hivernale : 15 000 expulsions par la force, en hausse de 50 % depuis 2013

Larrivee du printemps nest pas forcement une bonne nouvelle pour tous puisque le 31 mars marque la fin de la trêve hivernale et permet dexpulser des menages de leur

Depuis 1956 une trêve interdit dexecuter les decisions de dexpulsion au cSur de lhiver initialement entre le 1er decembre et le 15 mars La periode couvre desormais cinq mois Entre ces mêmes dates il est interdit de lelectricite ou le gaz durant lhiver Cela correspond aussi au Plan durgence hivernale avec une augmentation des dispositifs daccueil des sansabri

Si la trêve empêche les expulsions elle ne bloque pas les procedures en cours Les hausses des prix de l et la crise economique ont abouti a une hausse importante des procedures engagees pour loyers impayes qui ont augmente de 44 % depuis le debut des annees 2000 Dans la grande majorite des cas le tribunal prononce des decisions dexpulsion : plus de 128 000 en 2016 qui aboutissent a 63 000 commandements de les (acte juridique delivre par un huissier) selon les donnees du ministere de la justice compilees par la Fondation Abbe Pierre

En raison de delais fixes par les textes ou lies au traitement des affaires il peut se entre 18 et 24 mois entre le debut de la procedure et lexpulsion definitive ce qui conduit a la dette locative et peut les bailleurs a des pressions proches du harcelement selon un

Face a ces pressions et par crainte des procedures pres de la moitie des menages ayant reçu commandement de quitter les lieux (environ 30 000) demenagent de maniere « volontaire » avant dy ete contraints formellement La Fondation Abbe Pierre deplore que « leur trajectoire residentielle reste largement meconnue dun point de vue statistique »

La derniere etape de la procedure est le recours a la force publique : cest celleci qui est interdite durant lhiver sauf en cas de relogement Ces expulsions « manu militari » ont nettement augmente depuis 2001 et ont même realise un bond de plus de 50 % depuis 2013 En 2016 on denombrait 15 222 interventions soit plus de 71 par jour durant la periode autorisee

« Les musulmans doivent participer à la lutte que mène la République contre le terrorisme »

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez nos et lutilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptes a vos centres dinterêts et vous permettre lutilisation de boutons de partages sociaux

Tribune La France est un Etat de droit Le terrorisme tente de casser cet Etat et de ruiner la democratie Toutes les reponses de la France ont ete en parfaite concordance avec lesprit republicain

Pas question par exemple de suivre lexemple americain consistant a creer un Guantanamo a la française Des voix selevent pour mettre sur pied des centres de retention où sejourneraient les vingt mille individus classes « S » Ce nest ni possible ni souhaitable Alors que faire

La France se trouve la cible permanente dun mouvement anime par la haine de la Republique par le rejet de ses lois par le racisme antichretien et aussi antijuif Le discours des djihadistes est simpliste En criant « Allah Akbar » ils annoncent la couleur de leurs actes On leur a assez dit combien ce pays est « une terre de mecreants domines par les juifs et quil est du devoir du musulman de le nettoyer » Il ny a pas autre chose dans la tête de ces individus qui ont ete conquis par une propagande efficace et insistante dominee par un antisemitisme de plus en plus virulent

La France ne pourra pas continuer dattendre que ses ennemis se fatiguent ou deviennent raisonnables Ils ne vont pas abandonner ni se repentir On trouverait davantage de possibilites darrangement avec la Mafia quavec les djihadistes car ces derniers sont remplis par une ideologie de guerre et de haine incommensurable

Lindignation est insuffisante

Fautil declarer de nouveau letat durgence

Tout cela est possible mais au fond il ne sert pas a grandchose La police et la gendarmerie font leur travail sans relâche Lacte heroïque du colonel Arnaud Beltrame est la pour le prouver

Mais ce qui est a faire pour mettre fin a cet eternel retour de la tragedie releve dune autre strategie : que la population musulmane simplique reellement dans la lutte et la prevention du terrorisme qui

Azouz Begag : « Notre force viendra de notre union face à la nouvelle épreuve de Trèbes »

En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez nos et lutilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptes a vos centres dinterêts et vous permettre lutilisation de boutons de partages sociaux

« La haine de soi peut deboucher sur la haine des autres » (Le cercueil du lieutenantcolonel Arnaud Beltrame a Carcassonne le 27 mars assassine par Radouane Lakdim a Trebes)

Il y a tout lieu de le penser Le terroriste Radouane Lakdim aura contribue a ecorner davantage limage des « Arabes » et des « musulmans » Sur les reseaux sociaux les haines se dechaînent au gre des informations detaillees sur le drame du Super U les identites des victimes le scenario macabre de la prise dotages la bravoure dArnaud Beltrame

Partout chez les « eux » comme chez les « nous » le raslebol se mêle aux peurs les coleres aux silences A tout moment une etincelle peut incendier le fragile equilibre des relations interculturelles dans notre pays Hier un ami dici ma suggere que « nous » devrions manifester dans les rues pour dire non au djihadisme et rassurer ainsi lopinion publique&

De quels « nous » voulaitil parler

En fait depuis le jour du drame autour de moi deux types de reactions dans la dite communaute musulmane emergent

Le premier exprime un sentiment de lassitude et de « haine de soi » Chez certains en effet les attentats terroristes participent dune autodevalorisation identitaire parce quils sont commis par des « semblables » Depuis ceux de New York en 2001 a chaque attentat islamiste samplifie un syndrome de culpabilite par association dans cette population communautarisee par les regards Elle redoute que les coupables soient des « gens de chez nous »

Deja victimes dune mauvaise image certains musulmans endossent la responsabilite « communautaire » dun attentat comme une double peine Ils font profil bas Ils se communautarisent par defaut comme pour expier le peche dêtre de la même origine que les assassins Le seul fait dappartenir a cette communaute fait deux des coupables a leurs propres yeux

Une telle mesestime de soi genere des lesions identitaires Ils finissent en effet par ne plus supporter la compagnie dautres arabomusulmans Malcolm X en 1965 disait la même chose a propos des Noirs accreditant